France

Service clients 02 40 83 93 93

Professionnels de santé

Microbiote intestinal : le plus important

Avec 10 000 milliards de microorganismes, le microbiote intestinal contient 2 à 10 fois plus de microorganismes que le nombre de cellules qui constituent notre corps.

 

Il est principalement localisé dans l’intestin grêle et le colon, l'acidité gastrique rendant la paroi de l'estomac quasi stérile. Il est réparti entre la lumière du tube digestif et le biofilm protecteur que forme le mucus intestinal sur sa paroi intérieure (l’épithélium intestinal).

 

La composition du microbiote intestinal est susceptible d’être influencée par plusieurs paramètres : 

  • Le mode d’accouchement 
  • L’allaitement 
  • Les facteurs génétiques 
  • L’environnement 
  • L’hygiène de vie (tabac, alcool, stress…) 
  • L’alimentation 
  • La prise de certains médicaments (antibiotiques, IPP…) 
  • L’âge : le microbiote se développe pendant l’enfance jusqu’à l’âge de 3-4 ans, à l’âge adulte et lors du vieillissement. 

La composition des autres microbiotes

Microbiote cutané

Le microbiote cutané représente l’ensemble des micro-organismes vivant sur la peau. Le microbiote cutané se développe au fur et à mesure de l’avancée en âge. 

Le microbiote cutané est un marqueur individuel, car il varie de manière quantitative et qualitative d’une personne à l’autre. Des variables telles que l’âge, le sexe, le système immunitaire, le pH, la température du corps ou encore l’humidité vont modifier la composition du microbiote de la peau. 

Microbiote Buccal 

La composition du microbiote buccal est hétérogène. Une partie est commune aux différents microbiotes de l’organisme, par exemple le champignon candida albicans présent également dans le microbiote intestinal et le microbiote vaginal. L’autre est spécifique à la bouche. Ce microbiote varie selon l’environnement considéré en fonction de l’hygiène bucco-dentaire, de la qualité et de la quantité de salive, de l’alimentation et de l’âge de l’individu.  

Microbiote Vaginal

Le microbiote vaginal est principalement composé de lactobacilles (95 %) ainsi que d’autres bactéries de manière minoritaire comme Gardnerella vaginalis, Atopobium vaginae, et Prevotella spp et de champignons comme  Candida albicans. Le microbiote vaginal évolue tout au long de la vie de la femme et notamment au moment de la puberté, pendant les règles, lors de la grossesse et à la ménopause car il est soumis à l’influence hormonale des oestrogènes. 

infographie les microbiotes

Ces conseils peuvent vous intéresser

Micronutrition

Vitamine D : un rôle clé pour soutenir ses défenses immunitaires

La vitamine D est essentielle au bon fonctionnement de notre organisme car elle joue un rôle important dans le maintien d'une ossature et d'une fon...

Découvrir

Nutrition

10 conseils pour retrouver l’équilibre

Préserver sa santé passe notamment par un mode de vie sain : de bonnes habitudes alimentaires, une activité physique régulière et une qualité de so...

Découvrir

Comment booster ses défenses immunitaires ?

Le système immunitaire assure la protection de l’organisme, en particulier durant les périodes où celui-ci est plus vulnérable. De nombreux facteur...

Découvrir

Tous nos conseils